SENEGAL

26 %
Montant demandé : €32,000 / €122,556
Durée du projet pour récolter des dons : 1265 Jours

RÉSUME ET CONTEXTE DU PROJET

La problématique des enfants des rues est un véritable phénomène au Sénégal. En 2015, le rapport sur la Traite des personnes du Département d’Etat américain indiquait que 32 000 enfants étaient forcés à mendier dans les rues de Dakar. Les estimations allant de 50 000 à 100 000 enfants forcés à mendier dans les rues des grandes villes sénégalaises. Village Pilote intervient, donc, depuis plus de 20 ans auprès de ces enfants en les accueillant dans ses centres d’hébergement.

Une rencontre : Le Sénégal. Après un séjour au cœur d’une famille de griot élevée dans la plus pure tradition, une nouvelle rencontre arrive : LES ENFANTS DES RUES…

slider2

Au Sénégal, les familles sont très attachées à l’enseignement coranique dispensé par les Marabouts, malheureusement, il y a deux catégories, les vrais et les faux. Le phénomène est bien connu, ces « faux Marabouts » arrivent dans les villages et promettent aux familles d’enseigner le Coran à leurs enfants. C’est une chance inespérée pour ces familles qui souhaitent un avenir brillant pour leur progéniture. La réalité est toute autre !!!

Ces enfants sont emmenés par les « faux Marabouts » à Dakar depuis la Casamance situé à 450 km. Mais aussi de tout le Sénégal y compris la Gambie et la Guinée Bissau…Le choix de villages éloignés de Dakar ne permet pas à la famille de connaître le devenir de leurs enfants.

Les enfants sont ainsi arrachés à leurs familles et la descente aux enfers commence ! Jetés dans la rue, privés d’hygiène, de nourriture, les enfants sont condamnés à mendier, ils doivent se débrouiller pour survivre, victimes de violences, d’attouchement et parfois de viols, ils doivent en plus ramener la somme de 750 CFA par jour sans quoi ils seront roués de coup par les personnes se disant Marabouts.

Au Sénégal, le vagabondage est réprimandé et les enfants sont emmenés directement en prison pour obliger les parents à venir les chercher. Mission bien difficile au vue de la distance…