INDE

100 %
Montant demandé : €142,307 / €142,307
Durée du projet pour récolter des dons : 1282 Jours

RÉSUME ET CONTEXTE DU PROJET

Tout commence en 2001 lorsque Kristine Debreu se rend en Inde et découvre le Samanway Ashram crée par Vinoba disciple de Ghandi, aujourd’hui dirigé par Dwarko Sundrani. Ce dernier la dirige vers un campement de toiles où des personnes sont opérées des yeux gratuitement.

Le Bhansali Gujarat Trust est une ONG indienne fondée par la famille BHANSALI et dirigée par un de ses 7 fils : Mahesh. Depuis 35 ans avec des fonds provenant en majorité de sa famille et d’autres diamantaires, il fait un travail de fond dans sa région au Gujarat. Depuis 1984 au Bihar, son « Eye Camp » acquiert une notoriété grandissante : 2000 opérés en 1984, 10 000 en 1992, 16000 en 2002 et toujours plus d’enfants opérés.

Trois types d’interventions sont ainsi pratiqués pour guérir les innombrables personnes souffrant de cataracte, glaucome & trachome « maladie virale qui s’insère entre la paupière et la cornée de l’œil

Quand commence l’eye-camp, les pauvres des campagnes viennent saisir la chance de se faire opérer gratuitement de la cataracte. L’Eye-Camp est un évènement annuel qui se déroule en novembre « le mois le moins chaud de l’année ». Ce sont 170 000 m2 de toiles tendues, 40 chirurgiens indiens, 400 bénévoles et une main d’œuvre locale de 250 personnes qui durant 1 mois oeuvrent avec Rigueur, Compétences, Amour et Dévouement dans cette hôpital de fortune. Contrairement aux adultes, l’opération des enfants et des bébés est délicate, nécessite une anesthésie générale et un matériel adapté – microscopes, lentilles, implants, blocs opératoires aménagés pour éliminer tout risque d’infection – chirurgiens qualifiés, qualité des soins, « qualité sur laquelle aucun compromis ne peut être fait pour reprendre les paroles du docteur KK responsable de l’équipe chirurgicale opérant les enfants ».

Deux équipes, 2 médecins et 4 assistants chacune, partent chaque année pendant plus de trois mois contrôler plus de 56 000 personnes et fixent rendez-vous à plus de 13 000 adultes et enfants opérables.

Le 8 novembre 2002 les membres de la commission s’envolent en Inde après avoir financé personnellement leur billet d’avion avec une réduction consentie par Air France Humanitaire. Jean Guy Bergé, le guide interprète qui connaît parfaitement l’hindi et l’inde est présent et participe au scénario du film qui est réalisé pendant ce voyage. Durant tout le séjour, chaque membre a son rôle à jouer… Nous allons rencontrer pour la 1ère fois la famille Bhansali. Mahesh en 1967 alors jeune ingénieur découvre la famine du Bihar, il en restera marqué et prendra la décision très grave dans le contexte indien de ne pas se marier et de consacrer sa vie au « seva » service à l’humanité sans distinction de caste ou de religion. Nous allons assister aux opérations des enfants, et récolter un maximum d’informations.