INDE : RENDRE LA VUE A 500 ENFANTS & NOELLE PERNA

CONTEXTE DU PROJET

Tout commence en 2001 lorsque Kristine Debreu se rend en Inde et découvre le Samanway Ashram crée par Vinoba disciple de Ghandi, aujourd’hui dirigé par Dwarko Sundrani. Ce dernier la dirige vers un campement de toiles où des personnes sont opérées des yeux gratuitement.

440Le Bhansali Gujarat Trust est une ONG indienne fondée par la famille BHANSALI et dirigée par un de ses 7 fils : Mahesh. Depuis 35 ans avec des fonds provenant en majorité de sa famille et d’autres diamantaires, il fait un travail de fond dans sa région au Gujarat. Depuis 1984 au Bihar, son « Eye Camp » acquiert une notoriété grandissante : 2000 opérés en 1984, 10 000 en 1992, 16000 en 2002 et toujours plus d’enfants opérés.

Trois types d’interventions sont ainsi pratiqués pour guérir les innombrables personnes souffrant de cataracte, glaucome & trachome « maladie virale qui s’insère entre la paupière et la cornée de l’œil 

Quand commence l’eye-camp, les pauvres des campagnes viennent saisir la chance de se faire opérer gratuitement de la cataracte. L’Eye-Camp est un évènement annuel qui se déroule en novembre « le mois le moins chaud de l’année ». Ce sont 170 000 m2 de toiles tendues, 40 chirurgiens indiens, 400 bénévoles et une main d’œuvre locale de 250 personnes qui durant 1 mois oeuvrent avec Rigueur, Compétences, Amour et Dévouement dans cette hôpital de fortune. Contrairement aux adultes, l’opération des enfants et des bébés est délicate, nécessite une anesthésie générale et un matériel adapté – microscopes, lentilles, implants, blocs opératoires aménagés pour éliminer tout risque d’infection – chirurgiens qualifiés, qualité des soins, “qualité sur laquelle aucun compromis ne peut être fait pour reprendre les paroles du docteur KK responsable de l’équipe chirurgicale opérant les enfants”.

DETECTION DES CAS

6Deux équipes, 2 médecins et 4 assistants chacune, partent chaque année pendant plus de trois mois contrôler plus de 56 000 personnes et fixent rendez-vous à plus de 13 000 adultes et enfants opérables.

Le 8 novembre 2002 les membres de la commission s’envolent en Inde après avoir financé personnellement leur billet d’avion avec une réduction consentie par Air France Humanitaire. Jean Guy Bergé, le guide interprète qui connaît parfaitement l’hindi et l’inde est présent et participe au scénario du film qui est réalisé pendant ce voyage. Durant tout le séjour, chaque membre a son rôle à jouer… Nous allons rencontrer pour la 1ère fois la famille Bhansali. Mahesh en 1967 alors jeune ingénieur découvre la famine du Bihar, il en restera marqué et prendra la décision très grave dans le contexte indien de ne pas se marier et de consacrer sa vie au « seva » service à l’humanité sans distinction de caste ou de religion. Nous allons assister aux opérations des enfants, et récolter un maximum d’informations.

NOS REUSSITES

DE 2006 – 2007

La somme de 7 490 € a été adressée le 10/02/07 à nos partenaires. C’est avec beaucoup d’émotion que le Club Nomades a décidé de cesser ce magnifique projet.

Nous avons assisté à l’opération de cette petite fille âgée de 3 ans

“Ce projet, cette action a été possible uniquement grâce à la générosité de l’ensemble de nos donateurs qui nous ont témoigné leur Confiance et leur Soutien durant toutes ces années. Grâce à vous, nous avons été des « instruments » pour servir cette noble cause et servir ces enfants Ensemble ! Seul, on ne peut rien faire mais lorsque l’on se retrouve tous ensemble, les uns avec les autres, alors tout commence. Merci à Vous Tous”…

Nous avons écrit à nos partenaires pour leur annoncer notre décision et nous leur avons expliqué également notre souhait d’aider d’autres enfants dans des pays en grande difficulté. Leur réponse a été à la hauteur de ce qu’ils sont : généreuse ou l’amour d’aider les autres est la plus forte…

EYE CAMP 2006 : Les opérations des enfants se sont déroulées du 26/10/06 au 20/11/06. Cependant l’Eye Camp n’est pas terminé, il reste encore 6 000 personnes…Un nouveau camp est prévu en Février 2007 afin de les opérer…

Cette année, 19 340 personnes ont été opérées…

Une chirurgienne retraitée suédoise, Charlotta Zetterstrom, spécialisée dans la chirurgie pour enfants est revenue cette année spécialement pour les opérer … Grâce à votre soutien, 111 enfants ont retrouvé la vue ; il faudra y ajouter les enfants du deuxième Eye Camp…

En 2006, nous avons eu la joie de rencontrer Neha Bhansali, la fille d’Ashok et Krupa une amie durant leur venue en France du 20/04/06 au 23. Neha nous a confirmé que les Bhansali avec l’équipe de chirurgiens indiens rentraient d’Afrique où ils ont opéré des enfants et des adultes de la cataracte. C’est merveilleux, l’histoire s’étend à l’AFRIQUE…

2005

F1060033Nous avons envoyé 15 600 €. Il y a eu les élections et la situation est très difficile. La situation dans le Bihar est chaotique ! Beaucoup de violence avant les élections. Nos partenaires ont dû réduire le nombre de centres à 361 au lieu de 422. Certains de ces centres ne respectaient pas les règles de sécurité et ont dû être fermés. …

En tout 38 893 patients sont examinés et 16 225 personnes sont admises. 600 nouveaux patients sans rendez-vous sont arrivés à l’eye-camp et entre 200 et 250 sont sélectionnés par jour pour les opérations. Les opérations se sont déroulées du 05/11/05 au 17/11/05 avec 23 chirurgiens et du 19/11/05 au 01/12/05 avec 24 chirurgiens.

Deux anesthésistes étaient présents pour les enfants. Un chirurgien retraité suédois Charlotta Zetterstrom est venu 10 jours spécialement pour opérer les enfants. 22 000 personnes et 170 enfants ont été opérés. 6000 petits déjeuners, déjeuners et dîners ont été servis par jour (3000 patients + 3000 accompagnateurs). D’énormes progrès ont été réalisés comme en témoigne ces photos…Les opérations ont lieu dans de très bonnes conditions avec du matériel adapté. Nous avons encore en nous les images du film et de notre voyage mais la vue de ces photos nous montre le chemin parcouru…

2004 Noëlle PERNA

20 000 € sont envoyés en 2004, nos partenaires ont pris l’heureuse initiative de prolonger le camp en mars 2005 afin de terminer les opérations. Nous leur avons demandé d’élargir la recherche dans les villages afin de repérer les enfants susceptibles de pouvoir bénéficier de l’opération. 145 enfants seront opérés.

27/03/04, projection du film à Vence, danse indienne avec Odissi et concert avec la chorale « Les Champelières ». Grâce à cette soirée 120 écolières de l’école Sarnath sont scolarisées. 22 & 25 mars Le film Rendre la vue à 500 enfants est sélectionné lors du 21ème forum documentaire d’intervention sociale “Visages” au Cinéma le Saint Paul à Nantes.

24 & 25 septembre 2004, deux journées exceptionnelles qui seront à jamais gravées dans nos mémoires…

Kristine Debreu & Myriam Majesté partent à la rencontre de Noelle PERNA en présence de sa marraine. Notre demande est simple et notre cœur entre en action, Noelle est touchée et accepte de nous aider pour récolter les fonds nécessaires pour rendre la vue à 500 enfants… Les mois se succèdent et voilà les dates tant attendues arrivent, L’événement se produira au Théatre de la Cité à Nice le 24 & 25 septembre.

L’émotion et le rire seront présents lors de ces deux soirées. Un spectacle qui nous montre Noëlle PERNA pétillante de vie et d’humour…

inde2

La réponse est OUI. Grâce à la générosité de Noëlle PERNA & Meyer COHEN Directeur du Théâtre de la Cité à Nice, l’intégralité des deux soirées est reversée au projet Rendre la vue à 500 enfants soit 9 000 €.

Soirées magiques où Mado la niçoise accueillait & Noëlle PERNA offrait…

Les mots sont difficiles à trouver pour remercier Noëlle

PERNA & le Théâtre de la Cité de Nice. Nous avons été très touchés par leur ouverture de cœur mais aussi par l’ambiance chaleureuse qui règne au Théâtre et qui donne envie de revenir. Bravo à toute l’Equipe. En deux mots Mado la Niçoise accueillait. Noëlle PERNA offrait.

Rendre la vue à un enfant est un moment exceptionnel!!! Quoi de plus beau que le Sourire d’un Enfant qui va enfin découvrir le monde pour la première fois et éviter ainsi une vie condamnée à la mendicité !

« C’est pas parce que c’est difficile qu’on n’ose pas. C’est parce qu’on n’ose pas que c’est difficile » Noëlle PERNA.

La SanteLe Club Nomades a été primé… Le film “Rendre la vue à 500 enfants” réalisé par Kristine DEBREU a été sélectionné lors du festival VISAGES à Nantes. Cette rencontre avec le 21 e FORUM DOCUMENTAIRE D’INTERVENTION SOCIALE a permis un échange très riche sur notre action à Bodghaya.

Bien sur Kristine était du voyage et elle a pu présenter notre association et le film.

Un vrai partage a pu être alors échangé…


Nos partenaires nous font part de leur besoin immédiat en matériel chirurgical et microscopes, ces besoins varient d’une année sur l’autre et sont primordiaux pour le bon déroulement des opérations des enfants.

2003

Face à la demande et dans l’urgence, l’eye-camp est prolongé du 20/12/03 au 26/12/03 où 2 696 adultes supplémentaires sont opérés. Une équipe de 949 bénévoles œuvrent dans l’amour pour réaliser cet exploit. 20 884 adultes et 141 enfants sont opérés.

La somme de 19 000 € versée au Bhansali Trust a financé les opérations des enfants et l’achat de 2 microscopes nécessaires au déroulement de l’Eye-Camp. Clare nous quitte Enfin le montage du film réalisé par Kristine qui vous fera connaître Dwarko et Mahesh Bhansali mais surtout l’histoire d’une aventure humaine menée par des hommes de cœur. Ces visages d’enfants grâce à l’eye-camp ont retrouvé leur sourire et vous en remercient…

2002

DCF 1.0
La préparation des repas

Concert Rap, Reggae R’N’B. Tombola l’Orchidée Vence. L’équipe de Rendre la vue à 500 enfants s’agrandit : Clare Burdis, Christianne Moog & Myriam Majesté rejoignent le projet. « 25 € seulement pour rendre la vue à un enfant ». Un compte spécial Rendre la vue à 500 enfants est créé, l’intégralité des dons sera reversé chaque année au Bhansali Trust.

Des moments d’intense émotion et d’effroi surtout lorsque nous demandons à Sunil ce qu’il souhaite faire quant il sera grand : Manger nous dit-il. Manger…

Grâce à la générosité de l’ensemble de nos donateurs la somme de 11 779 € a été adressée à nos partenaires.

Les dons reçus ont permis de couvrir les opérations de 220 enfants et d’acheter un microscope répondant aux besoins exprimés par nos partenaires indiens.

Une campagne est lancée afin de mieux informer les familles que la cataracte chez l’enfant n’est pas irrémédiable même si nous le savons dans le pire des cas l’enfant aveugle sera considéré comme un futur gagne-pain condamné à la mendicité à vie…